En blanc et noir


En blanc et noir

Simultanément aux sons, des tableaux de sable en creux et en plein sont dessinés par le plasticien David Myriam.

Sur grand écran, ce sable toujours en mouvement prend le sens d’une matière musicale fluide et concrète, comme de succinctes narrations liées aux titres évocateurs de Claude Debussy - Des pas sur la neige, Voiles, Feux d’artifices.. . En blanc et noir est une oeuvre pleine de puissance, de contrastes et de souplesse. Les teintes de l’ombre et de la lumière font référence aux touches du piano, aux clairs-obscurs de Vélasquez…

Cent ans après, ces mots deviennent un point de départ sonore et pictural pour les Percussions Claviers de Lyon.Pour leurs instruments, ils réalisent de nouvelles versions de la musique visionnaire de Debussy, dont les textures inattendues renouvellent notre écoute. Les phénomènes de résonances, tout le sens de l’artifice et de l’invention que contient sa musique sont mis en évidence. On retrouvera son influence à l’écoute des Préludes d’Olivier Messiaen et de Nèj commandée pour l’occasion au jeune compositeur Denis Fargeton.