crédit photo : Fanny Haradji
 

Les actions pédagogiques et culturelles

Ateliers-création

Cheminement pédagogique d’un atelier-création

Pour ce qui est du côté musical, le cheminement pédagogique d’un atelier-création se rapproche d’une suite de « jeux » qui commence par une expérience simple et courte et aboutit à une prestation musicale et collective d’une quinzaine de minutes.

Ces « jeux » s’entendent à la fois au sens du « jeu » musical qui comprend manipulation, esthétique et expression personnelle, qu’au sens du « jeu » enfantin : un ensemble de consigne avec lesquelles chacun peut composer et entrer en interaction avec les autres joueurs pour le plaisir.

Au départ, les règles du jeu sont simples et minimales : manipuler un objet sonore pendant un temps donné ; marcher dans le silence en utilisant un espace défini. Progressivement, les consignes évoluent vers un ensemble plus construit au sein duquel chaque musicien endosse un rôle musical, qu’il doit assumer sans perdre le contact avec le groupe (écoute, réactivité) ni l’expression de sa sensibilité. Ces plages de « jeux » forment des séquences musicales qui sont agencées les unes à la suite des autres et forment une trame, à la manière d’une œuvre musicale comprenant enchaînements, ruptures, tensions, détentes etc.

Il s’agit donc d’une véritable écriture qui mêle des éléments improvisés (figures rythmiques, choix des modes de jeu etc.) et des éléments fixés (ordre des interventions de chacun, signes de direction, durée des séquences etc.).

A partir des premières explorations sonores jusqu’à la présentation publique restituant le travail réalisé pendant les ateliers, le cheminement se veut progressif, afin que les participants restent partie prenante de ce processus d’écriture musicale. Cette forme de composition est adaptée au niveau des musiciens (sans pratique régulière) et au contexte (ateliers collectifs limités dans le temps).

Elle permet aux intervenants de transmettre aux participants :

- des qualités de mélomanes : finesse de l’écoute, curiosité, ouverture d’esprit ;

- le goût de la pratique amateur : plaisir du jeu instrumental, du travail collectif ;

- une approche empirique des fondamentaux de la musique : sensibilité, timbres, dynamiques, formes etc.

Dispositif d'un atelier-création

Il propose en outre une véritable expérience artistique au cours de laquelle chacun cherche, s’exprime, échange avec les autres participants et avec les artistes. Il aboutit à une performance courte mais assumée.

- Intervenants : 2 percussionnistes par classe ou 1 percussionniste et un compositeur/électroacousticien qui apporte une dimension sonore supplémentaire par l’utilisation d’un matériel de prise de son et de diffusion.

- Durée : 3 à 6 séances de 3h